Les manifestations buccales du pemphigus vulgaire

Catégorie : Médecine orale

Auteurs:

S. CHBICHEB : Professeur Assistant de Pathologie Thérapeutique
K. EL HARTI : Spécialiste en Pathologie Thérapeutique
B. TALEB : Professeur Agrégé de Pathologie Thérapeutique
E.H. BAYI : Résident en Pathologie Thérapeutique
W. EL WADY : Professeur et chef de service de Pathologie Thérapeutique
Faculté de Médecine Dentaire de Rabat
Université Mohammed V - Souissi

Résumé:

Le pemphigus est une dermatose bulleuse auto-immune intra-épithéliale, secondaire à la production d’autoanticorps pathogènes dirigés contre les systèmes de jonction interkératinocytaire et responsable d’une acantholyse. Il se caractérise par une phase initiale souvent purement muqueuse, faite d’érosions traînantes essentiellement buccales. L’atteinte cutanée, lorsqu’elle survient, apparaît secondairement et se traduit par des bulles flaccides siégeant en peau saine, rapidement remplacées par des érosions postbulleuses avec collerette épidermique. Le signe de Nikolsky est positif en peau péribulleuse.
Le diagnostic repose sur l’examen histologique (bulle intra-épithéliale contenant des cellules acantholytiques) et la présence d’anticorps en immunofluorescence directe (dépôts intercellulaires dans l’épithélium donnant un aspect en résille). Le traitement est basé sur la corticothérapie par voie générale à doses faibles, associée à des immunosuppresseurs, en cas d’atteinte uniquement buccale. Une atteinte cutanée associée, nécessite le recours à une corticothérapie générale à fortes doses. A travers une observation clinique, confrontée à une revue de littérature, les auteurs rappellent les données cliniques, diagnostiques, thérapeutiques et pronostiques de ce type de pathologie.


Attachments:
Download this file (Les manifestations buccales du pemphigus vulgaire.pdf)Télécharger cet article[ ]272 Kb
Copyright 2011. Joomla 1.7 templates - Joomla template maker. WED JOURNAL DENTAIRE