Les besoins en soins buccodentaires des enfants porteurs de trisomie 21: enquête épidémiologique auprès de 232 cas

Auteurs:

M. Lamrani Alaoui*1, W. Benseghir**, H. Chhoul2

 

*Résidente, ** Docteur en médecine dentaire

1 Service de Pédodontie- Prévention, Centre de Consultation et de Traitements Dentaires de Rabat, CH Ibn Sina, Rabat.

2Professeur de l’enseignement supérieur, chef du service de Pédodontie- Prévention, Centre de Consultation et de Traitements Dentaires de Rabat, CH Ibn Sina, Rabat, Faculté de Médecine Dentaire de Rabat, Mohammed V University in Rabat, Maroc

 

Résumé:

Introduction : La trisomie21 est l’une des anomalies chromosomiques la plus fréquente au Maroc, du fait en partie de l’augmentation de l’âge maternel et en autre partie de l’amélioration considérable de l’espérance de vie de ces personnes. La lourdeur des conséquences de ce syndrome  sur l’état de santé générale fait souvent ignorer l’état bucco-dentaire. C’est dans cette optique qu’on a décidé de mener une enquête épidémiologique dont l’objectif était de mettre en exergue les besoins en soins bucco-dentaires des enfants porteurs de trisomie21.

Matériels et méthodes : Une étude transversale a été menée au sein du centre de « l’association marocaine de soutien et d’aide aux personnes trisomique à Rabat : AMSAT », sur 232 cas d’enfants porteurs de trisomie21. Cette étude s’est déroulée sur une période d’un mois.

Résultats : Les résultats enregistrés ont permis de révéler que 36 patients (30%) n’ont jamais brossé les dents, alors que 196 (70%) ont indiqué avoir brossé les dents avec une prédominance masculine chez les enfants se brossant les dents et non respectivement 57,14% et 58,33%. Parmi les patients examinés, 49% adoptaient un brossage anarchique, tandis que 14% effectuaient un brossage vertical. Par ailleurs, 36% de cette population spécifique se brossent les dents avec une fréquence d’une fois/jour. La majorité des patients (84%)  ont déclaré se brosser les dents après les repas. 70% des sujets ont déjà consulté un médecin dentiste en urgence (66,03%). L’hygiène buccodentaire a été défectueuse chez 86% des résidents du centre, une prévalence d’atteinte carieuse en denture temporaire de 71,68% et en denture permanente de 91,3%, un indice c.a.o et C.A.O moyens de 3,59 et de 12,19 respectivement. L’analyse des résultats par sexe révèle que le sexe féminin est plus atteint que le sexe masculin mais la différence est statistiquement non significative avec un indice C.A.O moyen de 10,1.

Conclusion : Les résultats de cette enquête sont alarmants et incitent ainsi à subvenir à la demande en soins buccodentaire de cette population par la transmission de l’information aux responsables de la santé afin d’élaborer des programmes préventifs visant à améliorer la qualité de vie des enfants porteurs de ce handicap.

Mots clés : Etat buccodentaire, enfant, trisomie 21.

Télécharger cet article

Copyright 2011. Joomla 1.7 templates - Joomla template maker. WED JOURNAL DENTAIRE